cours de dessin: introduction

Depuis le Paléolithique supérieur jusqu’à nos jours, les artistes ont eu recours au dessin pour exprimer leurs sentiments ou témoigner de leur époque.
Des représentations au réalisme saisissant, aux compositions hiératiques et symboliques jusqu’aux dessins refusant toute allusion figurative, large est l’éventail des sensibilités et des styles.
Le dessin est un moyen d’expression spécifique et complet qui demande à la fois de la rigueur et de la sensibilité, de l’imagination et la connaissance de certaines règles plastiques. C’est une passerelle entre l’objectif et le subjectif.
Il s’acquiert grâce à:
– une pratique régulière,
– l’apprentissage du vocabulaire plastique,
– l’observation: il s’agit essentiellement d’éduquer le regard ; le geste n’est que le prolongement de la pensée.

Toutefois le désir est le moteur essentiel de la création. Il doit être déterminant dans le choix de cette discipline.

La progression dans cette discipline se fait aussi à travers les Travaux Personnels.
Véritable « institution » du cours, les TP (travaux personnels) permettent aux élèves de choisir, avec l’accord du professeur, un thème de travail qui sera exploré, chez soi, tout au long d’une période donnée.
Les objectifs des TP sont multiples: – expérimenter des techniques
– rechercher des thèmes de travail
– apprendre à être autonome et à mener à bien un projet
– être confronté aux avis des autres et pouvoir argumenter son projet

L’évolution du TP est débattu en commun, chaque semaine. Cette mise en commun très enrichissante permet à l’étudiant de confronter des idées et des techniques.

Les sujets de dessin abordés dans les différents niveaux ne sont pas fixés; ils varient en fonction du groupe, de l’actualité artistique et des propositions extérieures.