travaux de rentrée: affiche et livret d’aquarelles

bonnes vacances ! bonnes fêtes ! happy new-year !

Profitez-en pour démarrer la seconde partie du livret d’aquarelles (voir plus bas) et pour réfléchir à l’affiche à produire pour le Centre Culturel de Braine.

1/ l’affiche « la déferlante »

Vous le savez, en mars 2012 aura lieu la manifestation liée à la semaine internationale de « la langue française en fête ».
Le Centre Culturel de Braine-l’Alleud, séduit par votre exposition de l’an dernier, vous donne la chance de concevoir le visuel qui accompagnera cette manifestation sous forme d’une affiche et d’un flyer.
Des élèves de  l’Athénée Riva Bella, du Collège Cardinal Mercier, de l’Institut Cardinal Mercier et bien sûr de l’Institut Vallée Bailly  participeront à cette exposition.
Le public aura l’occasion, en mars, de voir du théâtre, de l’écriture poétique et des arts plastiques produits par ces élèves.

J’ai accepté cette proposition d’autant plus que la plupart d’entre-vous ont participé à la manifestation de l’an dernier.

Chaque élève de 5e proposera son visuel et  responsables et professeurs choisiront l’affiche définitive (dont sera tiré le flyer).
Sélection le 7 février 2012.
Elle sera imprimée et distribuée dans tout le Brabant Wallon. Une belle occasion de se faire connaître !

Comment procéder ?

  • pour le 10 janvier: apporter au cours une dizaine (format A5) de projets-brouillons dessinés pour l’affiche (des plus fous aux plus disciplinés, laisser vous aller !), en insérant les éléments
  • tenir compte des éléments à placer et du format rectangulaire de l’affiche (le définitif fera 60 cm de haut et 40 de large)
  • 10/1: au cours, discussion, choix de 2 projets par élève, amélioration des projets, mise au format
  • 17/1: au cours discussion et choix d’un projet définitif par élève
  • il restera 2 cours pour finaliser l’affiche
  • présentation aux responsables le 7 février

Quels sont les éléments à placer dans l’affiche ?

– l’illustration, le dessin

l’accroche (le slogan, si vous préférez) de l’affiche  est « la déferlante ».
Sens 1: la vague qui déferle [terme de marine]
Sens 2: engouement, phénomène de masse qui se propage

– en sous-titre: « festival 100% ados »

– le lieu: « Centre Culturel de Braine-l’Alleud »

– les dates: 16 et 17 mars 2012

– plusieurs logos de « partenaires » seront à ajouter dans le bas de l’affiche. Ils seront fournis, mais leur place, dans le bas de l’affiche, devra être réservée.

Quelques conseils

Une affiche, c’est beau, ça marque et quand c’est bien fait, ça marche. L’histoire de la pub regorge d’affiches magnifiques, drôles, corrosives, intelligentes. Du genre qu’on a pas envie de taguer dans les couloirs du métro… Evidemment, c’est une minorité, mais autant tendre vers elles.

Alors, comment on crée une affiche ?

Une première règle à ne pas oublier : une affiche est avant tout un message d’image, de visuel et non de texte : elle est vue, mais bien souvent elle n’est pas lue. Il s’agit donc d’avoir le plus d’impact possible sur vos cibles !

Assurez vous d’abord de n’oublier aucune information. Il y a un truc mnémotechnique utilisé dans la com’ pour ça : la règle des 6 W (+1):

  1. WHO (qui ?) : Quelle est la personne qui communique ?
  2. WHAT (quoi ?) : quel est l’objet de l’affiche, un concert ? une représentation théâtrale ? une exposition ? un jeu vidéo ?
  3. WHY (pourquoi ?) : quels sont les objectifs de l’affiche et/ou de son objet ?
  4. WHEN (quand ?) : à quelle date / heure aura lieu l’évènement ?
  5. WHERE (où ?) : à quel endroit ?
  6. TO WHOM (à qui ?) : quel est le public concerné par la manifestation ?
  7. HOW (comment ?) : indiquez les renseignements précis de la manifestation

Il s’agit de codes de base, permettant de faire le tour de votre information. Vous avez bien sûr la liberté de tordre un peu pour améliorer votre affiche. La seule chose que vous voulez réellement, c’est que votre affiche interpelle les passants et qu’elle leur communique la bonne information.

Attaquons nous maintenant à la mise en page

Une affiche bien faite doit accrocher le regard, pour amener le passant à la consulter en détail alors n’hésitez pas à frapper fort !
Veillez à ce que les visuels les plus importants de l’affiche soit suffisamment grand pour être vu, même de loin.
N’hésitez pas à hiérarchiser votre contenu. L’usage de polices de caractère de tailles différentes vous y aidera fortement. Mais attention à la multiplication des polices différentes, vous risquez vite de détourner l’attention du lecteur. Exploitez l’espace de façon stratégique en évitant les blocs de texte. Faites attention à ne pas surcharger pas votre affiche, privilégiez les infos claires et concises. Le lecteur doit voir, dès le premier coup d’oeil, les éléments déterminants.
Le code couleur est aussi très important. Choisissez des teintes attrayantes – trois maximum pour ne pas faire arc en ciel ! – et mettez en évidence les points qui vous semblent importants.

Des références

Quelques sites intéressants à visiter:

  • w.pixelcreation: LE site de référence > « graphisme »
  • w.comgraph.be: atelier com graphique de l’école supérieure La Cambre, allez les belges !
  • w.multimedialab.be: une autre école belge, l’ERG (remarquable banque d’images)
  • w.bigactive.com: dans leur catégories « illustration » une pléthore d’artistes
  • w.juxtapoz.com: le site d’une revue street-art
  • et bien d’autres, si vous cherchez un peu, notamment w.vintageadbrowser.com dédié aux vieilles affiches…

2/ livret d’aquarelles, suite…

Rappel: créer un livret composé d’aquarelles, en commentant le parcours réalisé.

Les grandes aquarelles sont terminées (les « retardataires » doivent rattraper les autres pendant ces vacances. Il s’agit maintenant d’ajouter le texte et les illustrations, sur les pages de gauche.

 

MARCHE À SUIVRE :

  • vérifier à nouveau votre « chemin de fer » pour qu’il y ait une logique dans la suite des images proposées
  • écrire le texte AU BROUILLON, sur du calque (pourquoi ne pas vous aider de l’ordi pour vos essais), de façon à bien calibrer place de l’écriture et de l’image
  • réaliser les petites aquarelles
  • le TEXTE: se fait à la main. Ne pas encore l’écrire définitivement. Trouver les bonnes phrases, vérifier attentivement l’orthographe, faire des essais d’écriture, quelle couleur utiliser… C’est une préparation très importante à faire avant de passer à l’acte.
  • le RELIURE: ne se fait qu’après tout le reste !
    A moins d’avoir l’habitude, attendez la rentrée pour voir des modèles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s