vendredi 12/9/2009 – Flânerie photographique dans Bruxelles

Flânerie photographique
Promener sur sa ville – ou sur celle des autres – un regard amoureux, c’est accorder l’attention poétique qu’ils méritent aux situations négligées par la plupart des piétons et automobilistes, préoccupés, dans leur hâte, du seul but à atteindre : le bureau, l’atelier, le commerce, l’école… Cette disponibilité du regard, inséparable de la marche, de la flânerie, renouvelle notre rapport à l’environnement urbain, aux divers modes d’expression liés à la ville , aux notions de temps et de liberté.
La flânerie photographique est la condition première d’une telle aventure… Mais ce type d’errance urbaine, dont les surréalistes en quête d’inspiration firent, sous l’égide d’André Breton, un usage systématique au début du XXe siècle, cette errance délibérée marque une rupture radicale avec les règles traditionnelles de la simple promenade ou de la visite touristique organisée : s’abandonner aux aléas du hasard, loin des pistes balisées ou des monuments programmés, c’est préparer le regard à une révélation profonde, puisque tout, autour de vous, devient peu à peu signe et source – signe de vie et source d’émerveillement …
Dans la rue, riche en trouvailles imprévisibles et constamment renouvelées, tout vous interpelle : formes, couleurs, ombres et reflets, situations cocaces ou de toute beauté… Le principal intérêt consiste à déceler de la beauté jusque dans les aspects les plus ordinaires de notre décor quotidien … L’étonnement ne connaît pas de lieux privilégiés.

Activité

Etre à l’affût, tout au long d’une promenade dans Bruxelles, des possibilités visuelles que la ville offre à un regard dès qu’il est attentif.
Profiter donc de l’après-midi pour tester trois projets-photo dont l’un pourrait être exploité plus tard dans l’année.
Chaque projet doit comporter au minimum 6 images réussies (qui peuvent, à la fois, entrer dans une série identifiable – par exemple: les reflets dans les vitres – et avoir aussi un impact en terme d’image).
Voir blog Daniel Eatock

Il vous faudra donc « ramener » au minimum 18 photos.
Vous êtes évidemment libre d’en faire beaucoup plus et de tester des sujets supplémentaires. Le tri peut se faire plus tard.

Petit texte à méditer:

Flânerie photographique

Promener sur sa ville – ou sur celle des autres – un regard amoureux, c’est accorder l’attention poétique qu’ils méritent aux situations négligées par la plupart des piétons et automobilistes, préoccupés, dans leur hâte, du seul but à atteindre : le bureau, l’atelier, le commerce, l’école… Cette disponibilité du regard, inséparable de la marche, de la flânerie, renouvelle notre rapport à l’environnement urbain, aux divers modes d’expression liés à la ville , aux notions de temps et de liberté.

La flânerie photographique est la condition première d’une telle aventure… Mais ce type d’errance urbaine, dont les surréalistes en quête d’inspiration firent, sous l’égide d’André Breton, un usage systématique au début du XXe siècle, cette errance délibérée marque une rupture radicale avec les règles traditionnelles de la simple promenade ou de la visite touristique organisée : s’abandonner aux aléas du hasard, loin des pistes balisées ou des monuments programmés, c’est préparer le regard à une révélation profonde, puisque tout, autour de vous, devient peu à peu signe et source – signe de vie et source d’émerveillement …

Dans la rue, riche en trouvailles imprévisibles et constamment renouvelées, tout vous interpelle : formes, couleurs, ombres et reflets, situations cocaces ou de toute beauté… Le principal intérêt consiste à déceler de la beauté jusque dans les aspects les plus ordinaires de notre décor quotidien … L’étonnement ne connaît pas de lieux privilégiés.

(Zut, je ne sais plus qui l’a dit, mais c’est joli, non ?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s